Medetor ad us. vet., Solution injectable

Sédatif injectable pour chiens et chats

 

Medetor

 

COMPOSITION
1 ml de solution aqueuse injectable contient: Medetomidini hydrochloridum 1 mg - Conserv.: E 216 0,2 mg; E 218 1 mg - Natrii chloridum, Aqua ad injectabilia ad 1 ml

 

PROPRIÉTÉS/EFFETS
MEDETOR® contient la substance active médétomidine, un sédatif aux propriétés analgésiques et myorelaxantes.
La médétomidine est un agoniste sélectif, spécifique et très efficace du récepteur alpha 2. L'activation des récepteurs alpha 2 provoque une diminution de la libération et du métabolisme de la noradrénaline dans le système nerveux central, engendrant ainsi une sédation, une analgésie et une bradycardie. La durée et l'intensité de la sédation et de l'analgésie dépendent du dosage. En plus de ses propriétés sédatives, analgésiques et myorelaxantes, la médétomidine a également un effet mydriatique, inhibe la production de salive et réduit l'activité intestinale. Les effets cardiovasculaires de la médétomidine se développent aussi bien au niveau central (bradycardie, chute de la pression sanguine) qu'au niveau périphérique (augmentation de la pression sanguine artérielle, résistance accrue dans la circulation systémique). Chez le chien, des blocs AV de type I et II peuvent survenir occasionnellement.
Après une hausse initiale, la pression sanguine s'abaisse en 15 minutes au niveau normal ou légèrement en dessous de celui-ci. La fréquence respiratoire peut être passagèrement ralentie. Des tremblements musculaires locaux peuvent être observés occasionnellement. La glycémie est augmentée. Comme tous les autres sédatifs, la médétomidine peut induire une baisse de la température corporelle.

 

PHARMACOCINÉTIQUE
Après une injection intramusculaire, la médétomidine est rapidement résorbée et sa cinétique plasmatique est très semblable à celle observée après une injection intraveineuse. La concentration plasmatique maximale est atteinte en 15 à 20 minutes. La demi-vie lors de l'élimination est d'environ 1.2 heures chez le chien et d'1.5 heures chez le chat. La médétomidine est en grande partie oxydée dans le foie. Elle est très partiellement méthylée dans les reins. Les métabolites sont principalement éliminés dans l'urine.

 

INDICATIONS
Chiens et chats:
- comme sédatif pour les interventions diagnostiques et thérapeutiques.
- pour la prémédication et en combinaison avec des anesthésiques pour obtenir une anesthésie générale.

 

POSOLOGIE/MODE D'EMPLOI
Les dosages indiqués sont des valeurs indicatives. Les dosages doivent être adaptés individuellement en fonction de l'âge, du type d'indication et du tempérament du patient. Une analgésie suffisante ne pouvant être attendue à chaque fois en effectuant une sédation avec de la médétomidine, une analgésie supplémentaire doit être effectuée lors d'interventions douloureuses.

Chiens: Pour administration intramusculaire ou intraveineuse.

Sédation: Pour la sédation chez le chien, on administre 750 µg de chlorhydrate de médétomidine par m2 de surface corporelle par voie intraveineuse ou 1000 µg de chlorhydrate de médétomidine par m2 de surface corporelle par voie intramusculaire. Le dosage doit être appliqué selon le tableau de dosage ci-après. L'effet maximal est atteint en 15-20 minutes, l'intensité de la sédation dépend du dosage.


Poids corporel (PC) [kg]   Injection i.v. MEDETOR
[ml/chien]
  Injection i.m. MEDETOR
[ml/chien]
         
1   0.08   0.10
2   0.12   0.16 
3   0.16   0.21 
4   0.19   0.25 
5   0.22   0.30 
6   0.25   0.33 
7   0.28   0.37 
8   0.30   0.40 
9   0.33   0.44 
10   0.35   0.47 
12   0.40   0.53 
14   0.44    0.59 
16   0.48    0.64 
18   0.52    0.69 
20   0.56    0.74 
25   0.65    0.86 
30   0.73    0.98 
35   0.81    1.08 
40   0.89    1.18 
50   1.01    1.37 
60   1.16    1.55 
70   1.29    1.72 
80   1.41    1.88 
90   1.52    2.03 
100   1.63    2.18 

Prémédication et anesthésie
Dosage de MEDETOR combiné à d'autres anesthésiques en ml/10 kg PC (chiens)

 

MEDETOR
[ml/10kg PC]
  Anesthésique combiné
[mg/10 kg PC]
  Remarques
         
0.02-0.1   Butorphanol
1.0
  - i.m. ou i.v. pour sédation ou prémédication dans le cadre d'une anesthésie
- Médétomidine: La dose est à adapter selon le degré de sédation souhaité et peut être augmentée jusqu'à max. 0.25 ml/10 kg PC
- Butorphanol: l'effet antalgique n'est pas prononcé à cette dose qui doit, au besoin, être adaptée
         
0.3-0.4   Kétamine
20.0–50.0
  - i.v. mélangé dans la seringue
- i.m. mélangé dans la seringue ou séparé (MEDETOR i.m. 10–15 minutes avant la kétamine i.m.)
- Durée d'action 30–40 minutes
         
0.2-0.6   Propofol
10.0–20.0
  - MEDETOR i.v. ou i.m. env. 10 minutes avant le propofol i.v.
- Durée d'action 5–20 minutes
         
0.1-0.4     Isoflurane
+O2/Isoflurane
+gaz hilarant
  - MEDETOR i.v. ou i.m.
20 min. avant l'induction de la narcose avec du propofol ou de l'isoflurane

Chats:
Pour administration intramusculaire.

 

Sédation:
Pour une sédation moyenne à profonde chez le chat, on administre 0.05 – 0.15 ml MEDETOR / kg PC (correspond à 50-150 µg de chlorhydrate de médétomidine / kg PC).


 

Anesthésie en combinaison avec la kétamine:
Dosage de MEDETOR en ml/kg PC combiné avec la kétamine (chats)

 

MEDETOR
[ml/kg PC]
  Kétamine
[mg/kg PC]
  Remarques
         

0.08

 

5.0-7.5mg

 

i.m. mélangé dans la seringue. L'effet débute après 3–4 minutes, durée d'action 20–50 minutes

 


Il faut renouveler l'administration en cas d'interventions de longue durée. On peut administrer dans ce cas 50% de la dose initiale. Ceci correspond à un dosage de MEDETOR de 0.04 ml/kg PC (correspond à 40 µg de chlorhydrate de médétomidine / kg PC) et à un dosage de 2.5 – 3.75 mg/kg PC pour la kétamine.

Anesthésie en combinaison avec l'isoflurane:
Pour les interventions de longue durée, une alternative possible est d'utiliser de l'isoflurane en inhalation mélangé à l'oxygène ou avec de l'oxygène et du gaz hilarant pour prolonger la narcose.

 

SURDOSAGE (SYMPTÔMES, MESURES D'URGENCE ET ANTIDOTES)
Un surdosage provoque principalement un réveil retardé après la sédation ou l'anesthésie. Dans certains cas, on peut observer des effets plus fréquents au niveau cardiorespiratoire. Comme antagoniste, on recommande un antagoniste alpha 2 tel que l'atipamézole. Les antagonistes alpha 2 ne devraient pas être administrés moins de 30 – 40 minutes après l'injection de kétamine. Pour corriger une bradycardie ou pour lever la sédation, on peut utiliser de l'atropine.

 

LIMITATIONS D'EMPLOI
a. Contre-indications: En raison de son action bradycardie et de la diminution potentielle de la fréquence respiratoire, ne pas utiliser en cas d'affections cardiovasculaires ou respiratoires sévères. Ne pas utiliser en cas de fonction hépatique ou rénale diminuée. En raison de son action émétique, ne pas utiliser en cas de troubles mécaniques au niveau du tube digestif (déplacement de l'oesophage, torsion d'estomac, incarcérations).
Ne pas utiliser chez les animaux en gestation ou qui allaitent, aucune étude de sécurité d'utilisation n'ayant été faite dans ce domaine.
Ne pas utiliser en cas d'hypersensibilité connue à la substance active ou à l'un des adjuvants. Ne pas utiliser en combinaison avec des amines sympathomimétiques (p.ex. adrénaline)!


b. Mesures de précaution: Un examen clinique général approfondi doit être effectué avant toute administration de sédatifs ou d'anesthésiques. En cas de combinaison avec d'autres anesthésiques, il faut réduire la dose des autres anesthésiques en raison de l'effet très marqué d'économie d'anesthésique de la médétomidine.

Chez les animaux malades et affaiblis, la médétomidine doit être utilisée avec prudence et à dose réduite.
La médétomidine étant métabolisée dans le foie et éliminée par les reins, elle ne devrait être utilisée qu'après avoir contrôlé les fonctions hépatiques et rénales.
Il faut être particulièrement prudent avec les animaux souffrant d'affections oculaires chez qui les effets secondaires pourraient provoquer une augmentation de la pression intraoculaire.

 

EFFETS INDÉSIRABLES
Avec l'effet sédatif, on observe une diminution de la fréquence respiratoire. Des épisodes d'apnée peuvent se déclarer, auquel cas il faut administrer de l'oxygène pur à l'animal. Après administration, on peut observer une bradycardie ainsi que, de manière occasionnelle, des blocs AV de premier et de deuxième degré et des extrasystoles. On observe une vasoconstriction des artères coronaires et une diminution de la force de contraction du coeur. Après l'injection, la pression sanguine augmente tout d'abord, puis revient à la normale ou à des valeurs légèrement inférieures à la normale. La température corporelle peut diminuer légèrement à moyennement et en cas de phase de réveil prolongée une hypothermie peut apparaître. Quelques chiens et la plupart des chats vomissent dans les 5 -10 minutes suivant l'injection. Les chats peuvent également vomir durant la phase de réveil. De légers tremblements musculaires peuvent survenir. Dans des très rares cas des oedèmes pulmonaires et des cas d'hypersensibilité à la substance active médétomidine ont été décrits.

 

INTERACTIONS
La médétomidine renforce l'action des autres sédatifs et anesthésiques. Il y a un effet synergique entre la médétomidine et la kétamine et entre la médétomidine et les opiacés.

AUTRES REMARQUES
Conserver à température ambiante (15°- 25°C). La préparation ne doit pas être utilisée au-delà de la date figurant après la mention 'EXP' sur le récipient. Délai d'utilisation après la première ouverture: 28 jours. Tenir hors de la portée des enfants.

Swissmedic 58'407(A) ATCvet Code: QN05CM91

 

PRÉSENTATION
Flacon perforable de 10 ml

Fabricant: CP-Pharma Handelsgesellschaft mbH, D - Burgdorf


Titulaire de l'autorisation: Virbac (Switzerland) AG, Opfikon

Mise à jour de l'information: octobre 2012