Speed Chlam

 USAGE IN VITRO UNIQUEMENT

 

Speed Chlam



INTERET CLINIQUE

La Chlamydiose est une zoonose ubiquitaire surtout connue en médecine vétérinaire chez le chat, les oiseaux et les animaux de rente. L'agent responsable de cette maladie est une bactérie Gram négative, intracellulaire, Chlamydophila spp.

L'expression clinique est variable selon les espèces:
- Conjonctivites, rhinites, pneumonies chez le chat.
- Diarrhée, détresse respiratoire, amaigrissement chez les oiseaux.
- Avortement, pneumonie chez les bovins, ovins et caprins.

Les manifestations cliniques sont polymorphes et non spécifiques, d'où la nécessité d'un recours à l'identification de l'agent responsable par la recherche d'antigènes spécifiques de la bactérie.

 

PRINCIPE 
Speed Chlam est un test qualitatif rapide, basé sur le principe de l'immunochromatographie sur membrane, permettant la mise en évidence dans le prélèvement d'antigènes du LPS (lipopolysaccharides) de Chlamydiophila. Le test se réalise, selon l'espèce ciblée, par un écouvillonnage conjonctival, oropharyngé, cloacal ou cervical.

Pour chaque test, l'écouvillon est traité avec une solution d'extraction. Le mélange est alors déposé sur la cellule test. Après dépôt de l'échantillon, les particules colorées du conjugué se lient spécifiquement aux antigènes LPS de Chlamydophila présents dans l'échantillon. Ces complexes conjugué/antigènes ainsi formés migrent par capillarité. Ils sont alors capturés par des anticorps spécifiques de Chlamydophila fixés sur la membrane, et forment par accumulation de particules colorées une bande test de couleur rose. Le mélange continue de migrer sur le support et atteint alors une zone de contrôle à l'extrémité de la membrane où les particules colorées restantes forment une bande de contrôle rose, qui confirme la bonne réalisation du test.

 

PROTOCOLE OPERATOIRE
POUR CHAQUE TEST PREVOIR
1 cellule test, 1 écouvillon, 1 tube d'extraction avec filtre et le flacon de solution d'extraction.
Utiliser les réactifs à température ambiante.
Ne jamais mélanger des réactifs provenant de lots différents.

1/ EXTRACTION DE L'ÉCHANTILLON
- Réaliser un écouvillonnage conjonctival, oro-pharyngé ou cloacal.
- Remplir le tube d'extraction par 18 gouttes de solution d'extraction.
- Placer l'écouvillon dans le tube d'extraction.
- Tourner vigoureusement l'écouvillon dans le tube d'extraction pendant 10 secondes.
- Laisser l'écouvillon dans le tube pendant 10 minutes à température ambiante verticalement.
- Sortir l'écouvillon en le pressant contre les parois du tube.

 

2/ DÉPOT DE L'ECHANTILLON
- Placer le bouchon filtrant sur le tube d'extraction et l'emboiter à fond avec précautions.
- Tenir le tube verticalement en le pressant et déposer 7 gouttes du mélange dans le puits échantillon.

 

3/ LECTURE ET INTERPRETATION DES RESULTATS
Lire le résultat après 20 minutes de migration:
- Un TEST NEGATIF fait apparaître 1 bande rose dans la fenêtre de lecture (bande contrôle).
- Un TEST POSITIF fait apparaître 2 bandes roses bien distinctes dans la fenêtre de lecture (bande test + bande contrôle). L'apparition d'une bande test après seulement 15 minutes de migration permet de conclure à un test positif. Toute coloration même légère de la bande test doit être considérée comme un résultat positif.
- L'absence de la bande de contrôle rend le test invalide.

 

RECOMMANDATIONS
• STABILITE/CONSERVATION
- 24 mois à température ambiante à partir de la date de fabrication. La date de péremption est indiquée sur le kit et sur chaque sachet de cellule test.
- Stocker à température ambiante, entre +2°C et +30°C. Eviter d'exposer le test à de trop fortes températures ou à des températures inférieures à 0°C.

• ECHANTILLONS
- Utiliser les écouvillons fournis dans le coffret ou des écouvillons synthétiques (dracons ou rayonne). Ne pas utiliser d'écouvillons en coton, imprégnés d'alginate de calcium avec un manche en bois ou contenant de l'agar ou de la gélatine.
- Eliminer l'excès de mucus et sang avec un autre écouvillon s'il le faut, l'échantillon doit contenir le maximum de cellules infectées par des Chlamydia. Des échantillons contenant un excès de mucus ou de sang peuvent donner des résultats faussement positifs.
- L'échantillon placé dans un tube plastique sec et fermé est stable 3 jours au réfrigérateur, entre +2°C et +8°C. En effet, le test détecte aussi bien les Chlamydias vivants que morts.

• PRÉCAUTIONS DE MANIPULATION
- Pour obtenir une migration correcte de l'échantillon, placer la cellule test sur une surface plane et horizontale.
- Pour un dépôt correct de l'échantillon, maintenir le tube d'extraction en position verticale.
- Manipuler les échantillons comme s'ils contenaient des agents très infectieux. Eviter tout contact avec les yeux ou le nez lors de la collecte des échantillons. Lorsque le test est terminé, se débarrasser des écouvillons avec précaution (poubelle destinée au traitement des déchets infectieux).

• AUTRES RECOMMANDATIONS
- Durant la réalisation du test, la fenêtre de lecture peut montrer une très légère coloration rose qui n'a aucune conséquence sur la qualité du résultat.
- Ne pas mélanger les flacons de réactifs provenant de lots différents.
- En cas de stockage au réfrigérateur, laisser la solution d'extraction venir à température ambiante avant utilisation.
- La solution d'extraction contient du NaN3 qui, lors d'un contact avec le plomb ou le cuivre de la plomberie peut se transformer en métaux toxiques acides explosifs. Utiliser de grands volumes d'eau pour rincer les réactifs dans l'évier.

 

PRÉLÈVEMENTS
- Prélèvements conjonctivaux (chats, chiens)
: découvrir la conjonctive inférieure et prélever un échantillon à l'aide de l'écouvillon. L'échantillon doit contenir un maximum de cellules infectées par des Chlamydias.
- Prélèvements cervicaux (bovins, ovins, caprins): utiliser un écouvillon spécial pour grands animaux pour éliminer l'excès de mucosités du canal cervical. Jeter cet écouvillon. Prendre un écouvillon fourni avec le kit, l'insérer et tourner fermement dans la zone de transition pour obtenir des cellules épithéliales. Pour les prélèvements effectués à l'aide d'une cytobrosse (non fournie), introduire la cytobrosse sans toucher la muqueuse vaginale. La cytobrosse est un moyen de prélèvement recommandé chez les animaux non gestants. Eviter la contamination du prélèvement par les cellules de la muqueuse vaginale.
- Prélèvements de gorge (oiseaux, chats): introduire l'écouvillon dans la gorge et tourner fermement sur les parois pour obtenir des cellules épithéliales infectées.
- Prélèvements cloacaux (oiseaux): utiliser un écouvillon pour éliminer l'excès de mucosités du cloaque. Jeter l'écouvillon. Prendre un écouvillon fourni dans le kit, l'insérer, tourner fermement dans le cloaque pour obtenir des cellules épithéliales infectées.
- Prélèvements de fientes d'oiseaux: plonger un écouvillon dans les fientes (les fientes pouvant être stockées dans un sachet ou une petite boîte).
- Prélèvements d'organes (oiseaux) et fragments placentaires (ovins, bovins et caprins): il suffit de passer directement l'écouvillon sur la surface des différents organes (foie, poumon, sacs alvéolaires, tissu placentaire...). Eviter les excès de mucus ou de sang.

 

Ces recommandations constituent un guide, aucune méthode de diagnostic ne pouvant prétendre être précise à 100%. Ce test a pour but d'aider le vétérinaire praticien dans le diagnostic de la Chlamydiose par la détection des antigènes de Chlamydia spp. Cependant, le vétérinaire devra toujours tenir compte des commémoratifs et de l'examen clinique de l'animal pour prendre une décision, le diagnostic final restant la prérogative et la responsabilité du vétérinaire traitant. Bio Véto Test et ses distributeurs ne peuvent être tenus responsables des conséquences liées à une mauvaise utilisation ou une mauvaise interprétation des résultats donnés par ce test.

 

Distributeur: Virbac AG, Europastrasse 15, 8152 Opfikon


Fabricant: Bio Veto Test, 285 Avenue de Rome, F-83500 La Seyne sur Mer