Powerflox 100

ANTIBIOTIQUE (INHIBITEUR DE LA GYRASE) POUR VEAUX, BOVINS, VACHES LAITIÈRES ET PORCS

Powerflox


COMPOSITION
Enrofloxacinum 100 mg, kalii hydroxidum, alcohol butylicus, aqua ad iniectabilia qs ad 1 ml

PROPRIÉTÉS/EFFETS
L'enrofloxacine appartient à la famille des fluoroquinolones. Elle possède un mode d'action de type bactéricide conféré par la liaison à la sous-unité A de l'ADN-gyrase bactérienne, qui induit une inhibition sélective de cette enzyme. L'ADN-gyrase est une topo-isomérase impliquée dans les mécanismes de réplication, de transcription et de recombinaison de I'ADN des bactéries. Les fluoroquinolones ont aussi une influence sur les bactéries en phase stationnaire, par une altération de la perméabilité de la paroi bactérienne. Ces mécanismes expliquent la diminution très rapide de la viabilité des bactéries en présence de l'enrofloxacine. L'enrofloxacine affiche des concentrations inhibitrice et bactéricide très proches l'une de l'autre: elles sont identiques ou se différencient d'un a deux degrés de dilution au maximum. À faible concentration, l'enrofloxacine a une action antimicrobienne à l'encontre de la plupart des germes Gram négatifs, contre de nombreux germes Gram positif ainsi que contre les mycoplasmes.

PHARMACOCINÉTIQUE
Après administration s.c., i.v. ou i.m., des pics de concentrations sériques et tissulaires sont atteints après une à deux heures déjà. L'enrofloxacine dispose d'un grand volume de distribution. Les concentrations au niveau des tissus et des organes dépassent le plus souvent nettement les taux sériques. Avec une posologie conforme aux prescriptions, la concentration minimale inhibitrice (CMI) pour les germes concernés est dépassée durant plusieurs heures dans le sérum et dans les tissus concernés. Les poumons, le foie, les reins, la vessie, la prostate, l'utérus, la peau, les os et le tissu lymphatique font partie des organes dans lesquels on peut trouver des concentrations élevées.

INDICATIONS
Veau:
affections bactériennes primaires des voies respiratoires ou du tube digestif (pasteurellose, mycoplasmose, colibacillose, colisepticémie, salmonellose), et affections secondaires consécutives aux infections virales telles que le «Crowding complex de la grippe bovine». Bovin et vache laitière: affections bactériennes primaires des voies respiratoires (pasteurellose, mycoplasmose) ainsi qu'affections secondaires consécutives aux infections virales telles que Crowding complex de la grippe bovine», ou la mammite aiguë occasionnée par E. coli.
Porc: infections des voies respiratoires ou du tube digestif (pasteurellose, mycoplasmose, colidiarrhée, colisepticémie, salmonellose). En outre, syndromes tels que rhinite atrophique, pneumonie enzootique et syndrome M.M.A. (complexe métrite mammite agalactie).

POSOLOGIE / MODE D'EMPLOI
Pour les veaux, bovins, vaches laitières et porcs, la posologie de base est de 2,5 mg/kg, soit 2,5 ml par 100 kg de poids corporel. En cas de mammites aiguës à coliformes, d'infections compliquées des voies respiratoires ou de salmonelloses, il est recommandé d'administrer 5,0 ml par 100 kg de poids corporel.
Mode d'application et durée du traitement
En injection sous-cutanée ou intraveineuse chez le veau, le bovin et la vache laitière, et en injection intramusculaire chez le porc. Chez ce dernier: injection dans la musculature du cou derrière l'oreille. De manière générale, on veillera à ne pas dépasser, par point d'injection: 5 ml pour les veaux, 10 ml pour les bovins et les vaches laitières, 2.5 ml pour les porcelets, 5 ml pour les truies. Traitement durant 3 jours consécutifs, lors de mammites durant 2 jours et en présence de salmonellose durant 5 jours. Traitement du syndrome M.M.A. des truies: pendant 1 à 2 jours consécutifs. Chez les porcs, il est recommandé de débuter le traitement par une injection le premier jour et de le poursuivre par voie orale les jours suivants.

LIMITATIONS D'EMPLOI
Contre-indications
En présence de résistances connues aux quinolones, en raison de la résistance croisée presque complète avec celles-ci, et totale avec les autres fluoroquinolones.
Précautions
Lors d'injections consécutives (bovin s.c., porc i.m.) ne pas répéter l'application au même point d'injection. L'injection i.v. (bovin) doit être effectuée lentement. Lors de l'emploi, les principes officiels et régionaux reconnus régissant les traitements antimicrobiens doivent être respectés. POWERFLOX 100 ne doit être employé que sur confirmation bactériologique du diagnostic et examen de sensibilité des germes en cause ainsi qu'en présence de résistances vis-à-vis d'autres antibiotiques. POWERFLOX 100, comme toutes les fluoroquinolones, ne doit pas être prescrit pour des infections bénignes afin de prévenir le développement de résistances. Une utilisation non conforme aux indications de l'information de prescription du médicament peut conduire à une augmentation de la prévalence de bactéries résistantes aux fluoroquinolones et entraîner une diminution de l'efficacité du traitement avec d'autres quinolones en raison de la possibilité de résistances croisées.

EFFETS INDÉSIRABLES
Des réactions locales passagères peuvent se produire au point d'injection. Dans des rares cas, le traitement i.v. de bovins peut entrainer des réactions de choc, probablement par suite de troubles circulatoires.

DÉLAIS D'ATTENTE
Veau, bovin et vache laitière:
Tissus comestibles: (i.v. et s.c.) 7 jours
Lait: (i.v.) 3jours
(s.c.) 4 jours
Porc:
Tissus comestibles: 7 jours

INTERACTIONS
L'association de POWERFLOX (enrofloxacine) avec des macrolides, des tétracyclines ou du chloramphénicol, peut donner lieu à effets antagonistes.

REMARQUES PARTICULIÈRES
Conservation
Ce médicament ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention 'EXP' sur le récipient. Ne plus utiliser après la date de péremption. Tenir hors de portée des enfants. Délai d'utilisation après prélèvement de la première dose: 28 jours. Conserver à température ambiante (15-25°C).
Précautions pour l'utilisateur
Eviter le contact direct avec la peau en raison de la possibilité d'apparition d'une sensibilisation, d'une dermatite de contact et de phénomènes d‘intolérance. Porter des gants. Se laver les mains après utilisation. En cas de contact inopiné avec la peau ou avec les yeux, rincer immédiatement la surface concernée avec de l'eau.

SWISSMEDIC 61'880 (A)
Code ATCvet: QJ01MA90

PRÉSENTATIONS
Flacon de 50 ml. Flacon de 100 ml

TITULAIRE DE L'AUTORISATION
Virbac (Switzerland) AG, Opfikon

Mise à jour de l'information: juin 2011