Equibactin ad us. vet., Doseur oral

PÂTE TRIMÉTHOPRIME/SULFADIAZINE POUR CHEVAUX

Equibactin
COMPOSITION

1 g de pâte contient:

Principes actifs: Trimethoprimum 66.7 mg, Sulfadiazinum 333.3 mg

Excipients: Aroma: Anisi aetherolum, Conserv.: Chlorocresolum, Excipiens ad pastam.


PROPRIÉTÉS/EFFETS

Equibactin contient les principes actifs bactériostatiques sulfadiazine et triméthoprime. Les 2 principes actifs produisent un double blocage séquentiel de la synthèse bactérienne de l'acide folique. Une action synergique des principes actifs dans un rapport de 1:20 a pu être démontrée in vitro chez certaines bactéries qui mène à une inhibition bactéricide de la synthèse des purines (voir synthèse de l'ADN). L'association des principes actifs se traduit par un large spectre d'action contre un grand nombre de bactéries Gram positif et Gram négatif, telles que les staphylocoques, les streptocoques et E. coli.


PHARMACOCINÉTIQUE

Après administration orale d'une demi-dose journalière de 5 mg de triméthoprime et de 25 mg de sulfadiazine par kg de poids vif, les paramètres suivants (valeur moyenne ± écart type) ont été observés chez des chevaux: 

    Cmax (µg/ml)    Tmax (heures)    T½ (heures) 
Triméthoprime     2.35 ± 0.59    0.91 ± 0.32   2.74 ± 0.91 
Sulfadiazine   14.79 ± 3.47    1.90 ± 0.76    7.4 ± 1.8

 

La prise d'aliments influence le profil pharmacocinétique, le triméthoprime et la sulfadiazine étant absorbés plus rapidement chez les chevaux restés à jeun. L'excrétion des 2 principes actifs se fait principalement par les reins, à la fois par filtration glomérulaire et par sécrétion tubulaire. Les concentrations urinaires de triméthoprime et de sulfadiazine sont plusieurs fois supérieures aux concentrations sanguines. Ni le triméthoprime, ni la sulfadiazine n'interfèrent sur le schéma d'excrétion de l'autre.

 

INDICATIONS

Chez les chevaux, traitement des infections causées par les bactéries sensibles à l'association du triméthoprime et de la sulfadiazine.


POSOLOGIE/MODE D'EMPLOI

5 mg de triméthoprime et 25 mg de sulfadiazine par kg de poids vif 2 fois par jour (toutes les 12 heures) pendant 5 jours maximum.

Une seringue orale permet de traiter jusqu'à 600 kg de poids vif et chaque plongeur est divisé en 12 graduations. Chaque graduation correspond à la quantité suffisante pour traiter 50 kg de poids vif. Le poids minimum pour le traitement est de 50 kg.

 

Mode d‘administration 
Le poids du cheval doit être déterminé le plus précis possible pour assurer un traitement correct. La dose à administrer est obtenue en ajustant l'anneau moleté sur la graduation appropriée.

La pâte est administrée par voie orale. Administrer la pâte en introduisant la canule de l'applicateur latéralement dans la gueule en longeant la langue et déposer la dose de pâte requise sur l'arrière de la langue. La bouche de l'animal ne doit pas contenir des résidus d'aliment. Immédiatement après l'administration, soulever la tête de l'animal pendant quelques secondes pour assurer la déglutination de la pâte.

Informations supplémentaires: voir chapitre 'Précautions d'emploi'.


LIMITATIONS D'EMPLOI

Contre-indications

Ne pas utiliser chez les chevaux:

• en cas d'hypersensibilité connue aux sulfonamides

• en cas d'insuffisance hépatique ou rénale grave

• en cas de trouble de la formule sanguine (dyscrasie sanguine).

 

Précautions d‘emploi

• Afin d'éviter un sous- ou un surdosage, évaluer le poids de l'animal et calculer la dose aussi précisément que possible avant l'administration.

• Ne pas utiliser la même seringue pour plusieurs animaux.

• L'utilisation du produit devrait reposer sur les résultats d'un antibiogramme.

• L'efficacité des sulfonamides est inhibée par le pus et les débris cellulaires. Il est  important d'effectuer d'abord un nettoyage approfondi de la plaie en cas de plaies purulentes.

 

Utilisation en cas de gravidité ou de lactation 

Des études de laboratoire effectuées sur le rat et la souris ont mis en évidence des effets tératogènes. L'innocuité de l'utilisation du produit chez la jument gestante n'a pas été établie.


EFFETS INDESIRABLES

• Une diminution ou une perte d'appétit peut apparaître.

• Des fèces molles ou une diarrhée peuvent apparaître au cours du traitement. Dans ces cas, interrompre le traitement avec Equibactin et traiter la diarrhée symptomatiquement.


DELAIS D'ATTENTE

Tissus comestibles: 28 jours

Ne pas utiliser chez les juments productrices dont le lait destiné à la consommation humaine.


INTERACTIONS

Les sulfonamides potentialisés utilisés en association avec la détomidine sont susceptibles de causer des arythmies fatales chez le cheval.


REMARQUES PARTICULIÈRES

Précautions pour l‘utilisateur:

• Les personnes présentant une hypersensibilité connue aux sulfonamides devraient éviter tout contact avec le médicament vétérinaire.

• En cas de réaction d'hypersensibilité après une exposition à ce médicament (telle qu'une éruption cutanée), faire appel à un médecin et lui montrer la notice ou l'étiquette. En cas de réactions graves (gonflement du visage, des yeux ou des lèvres),  consulter immédiatement un médecin et lui montrer la notice ou l'étiquette.

 

Incompatibilités

Ne pas mélanger le produit avec d'autres médicaments vétérinaires.

Remarques particulières 

Tous médicaments vétérinaires non utilisés doivent de préférence être apportés à une déchetterie spécialisée. Lors de l‘élimination avec les ordures ménagères il faut veiller à ce qu'il n'y a pas d'accès non autorisé à ces déchets. Des médicaments vétérinaires ne doivent pas être éliminés par l'eau usée resp. la canalisation. 

Conservation 

Conserver à température ambiante (15-25°C).

Conserver dans l'emballage d'origine pour protéger le contenu de la lumière.

Le médicament ne doit être utilisé que jusqu'à la date indiquée par 'EXP' sur le récipient.

Durée de conservation après ouverture: 8 semaines.

Tenir le médicament hors de portée des enfants.


SWISSMEDIC 63'105 (A)

Code ATCvet: QJ01EW10


PRÉSENTATIONS

Boîte de 1 seringue orale de 45 g de pâte.


TITULAIRE DE L'AUTORISATION

Virbac (Switzerland) AG, Opfikon


MISE À JOUR DE L'INFORMATION

Novembre 2013