Prosolvin ad us. vet., Solution injectable

LUTÉOLYTIQUE POUR BOVINS, MOUTONS, CHEVAUX ET PORCS

 

Prosolvin

 

COMPOSITION
1 ml de solution injectable contient:
- principe actif: Luprostiolum 7.5 mg
- excipients: Propylenglycolum, excip., Aqua ad iniectabilia ad 1.0 ml

PROPRIÉTÉS/EFFETS
Le luprostiol est un analogue de synthèse de la prostaglandine F2α. Pharmacologiquement, Prosolvin® a un effet comparable à celui de PGF2α. Cependant son action lutéolytique est plus marquée et son effet sur la musculature lisse moindre. Prosolvin peut être utilisé chez tous les animaux de rente. Prosolvin provoque rapidement la régression d'un corps jaune d'au moins 5 jours, ce qui conduit à une croissance folliculaire, à des chaleurs et à l'ovulation.

PHARMACOCINETIQUE
Après administration intramusculaire, le luprostiol est rapidement résorbé au point d'injection et atteint son taux plasmatique maximal dans les 30 minutes suivant l'injection. Le luprostiol n'est pas stocké de manière spécifique dans les organes ou les tissus; des concentrations notables durant la phase de concentration plasmatique ne sont mesurées que dans le foie, les reins et les tissus adipeux. Le luprostiol est métabolisé principalement par une β-oxydation suivie d'une sulphoxylation. Il est rapidement éliminé, 24 heures après l'injection, plus de 80 % de la dose administrée auront été excrétés, en majeure partie via l'urine.

INDICATIONS
Vache, génisse: Synchronisation des chaleurs, déclenchement de l'oestrus en cas de chaleurs sourdes, acyclie, kystes folliculaires lutéinisées, kystes lutéiniques, endométrite, pyomètre, interruption de la gestation dans les 150 jours après une saillie non désirée, expulsion de foetus momifiés, déclenchement de la mise bas.
Jument: Chaleurs sourdes/anoestrie dues à un corps jaune persistant, induction des chaleurs après une chaleur de poulinage passée (anoestrie de lactation) ou après mort précoce de l'embryon, dégénérescence kystique mineure des ovaires, interruption de la gestation dans les 150 jours après la saillie, déclenchement de la mise bas.
Truie: Déclenchement de la mise bas.
Brebis: Induction des chaleurs.

POSOLOGIE/MODE D'EMPLOI
Bovins: Synchronisation des chaleurs
Vache: 2 ml/animal, génisse: 1 ml/animal i.m. (en une seule injection) 1. Lorsque le cycle est connu, procéder à une seule injection intramusculaire pour les vaches et les génisses entre le 5ème et le 16ème jour du cycle. L'insémination ou la saillie ont lieu soit à l'apparition des chaleurs provoquées par l'injection, soit systématiquement à 72 h et 96 h après le traitement. 2. Lorsque le cycle n'est pas connu, procéder à deux injections intramusculaires à 10-11 jours d'intervalle. L'insémination ou la saillie ont lieu après la deuxième injection, selon ce qui a été décrit au point 1. Interruption de gestation (possible jusqu'à cinq mois après une saillie non désirée) 2ml de Prosolvin®/animal i.m. L'avortement intervient 2 à 7 jours après l'injection. Dans des cas exceptionnels, p. ex. lors de l'avortement de jumeaux, il faut répéter le traitement.
Jument: 1 ml de Prosolvin®/animal i.m. Pour provoquer l'oestrus, il suffit d'une seule injection. Pour le traitement d'une dégénérescence kystique mineure des ovaires, on peut, si l'oestrus ne se manifeste pas, répéter l'injection à trois jours d'intervalle. Pour déclencher la mise bas, il suffit d'une seule injection. Pour déclencher l'avortement, la dose indiquée peut être administrée plusieurs fois toutes les douze heures.
Truie: 1 ml de Prosolvin®/animal i.m. en injection unique à partir du 111ème jour de gestation.
Brebis: 0.5 ml de Prosolvin®/animal i.m. en injection unique.

LIMITATIONS D'EMPLOI
Contre-indications: Gestation, si l'objectif n'est pas de déclencher la mise bas ou de provoquer un avortement.

EFFETS INDÉSIRABLES
Comme avec les autres mesures appliquées pour déclencher la mise bas, il faut tenir compte d'un taux plus élevé de rétentions placentaires après l'utilisation de Prosolvin. Chez les juments dans quelques cas exceptionnels, l'administration du produit peut se traduire par des sueurs passagères, des fèces molles ainsi qu'une accélération de la fréquence respiratoire en relation avec le déclenchement de la mise bas ou de l'avortement. Due à l'effet ischémique local des analogues de la prostaglandine F2alpha, l'introduction de germes pendant l'administration du produit peut amener au développement d'une infection anaérobie (phlegmon, nécrose au site d'injection) qui peut occasionnellement être sévère. Une antibiothérapie à dose élevée doit être mise en place dès l'apparition des premiers signes d'une infection. Pour éviter une infection bactérienne, l'injection doit être faite dans des conditions aseptiques strictes.

DÉLAIS D'ATTENTE
Tissus comestibles: 24 h.
Lait: Jeter la première traite après application.

INTERACTIONS
Aucune.

REMARQUES PARTICULIÈRES
Les femmes enceintes ne doivent pas manipuler Prosolvin®. Les asthmatiques et les patients qui souffrent d'autres affections des voies respiratoires ne doivent pas non plus manipuler ce produit. En cas de projection sur la peau, rincer immédiatement à l'eau et au savon. Conserver à température ambiante (15 - 25°C) et à l'abri de la lumière. A utiliser dans les 28 jours suivant le premier prélèvement. Le médicament ne peut être utilisé au-delà de la date imprimée sur le récipient avec la mention “Exp.” Médicament à garder hors de portée des enfants.

Swissmedic: 43979 (A)
ATCvet code: QG02AD91

PRÉSENTATION
Solution injectable 10 ml

TITULAIRE DE L'AUTORISATION
Virbac (Switzerland) AG, Opfikon

MISE à JOUR DE L'INFORMATION
Juin 2013